Intersectionnalité : mieux comprendre pour agir

Retour sur la rencontre départementale égalité 2017

La rencontre avec les membres du réseau des centres sociaux de Seine-Saint-Denis sur le thème de l’INTERSECTIONNALITE s’est tenue au centre social Cesaria Evora à la Courneuve le 20 avril dernier et a réuni 23 participants-es. Tous les ans, au cours du mois d’avril, la Fédération propose une rencontre sur le thème de l’Egalité femmes-hommes avec le souhait d’aborder à chaque fois la question sous différents angles. Cette année, l’intersectionnalité, concept issu du mouvement féministe noir américain ou Black Feminism, a été retenue comme thématique de ce temps fort.
Pour aborder ce concept, le décrypter et surtout saisir ses enjeux et applications sur notre territoire, nous avons été accompagnés durant cette journée par Fatima OUASSAK, politologue et spécialiste de ce sujet.
La rencontre a été articulée en plusieurs temps, permettant ainsi d’aborder l’intersectionnalité de manière conceptuelle et de questionner nos pratiques et nos projets au regard de l’enjeu Egalité.

Riche d’un point de vue théorique, cette rencontre nous a permis d’en savoir plus sur le concept d’intersectionnalité et les notions qui s’y rattachent, telles que les courants féministes « à la mode », les catégories sociales, les rapports de domination, les privilèges, le racisme systémique, les discriminations… Mais elle a surtout eu l’intérêt de susciter réflexion et échanges sur les manières d’agir dans notre combat quotidien pour plus d’égalité. Se questionner sur nos pratiques et nos projets a été au cœur des échanges durant cette journée.
Les questions des participant-e-s à l’intention de l’intervenant ont mis en lumière des interrogations telles que :

  • Comment faire du centre social un outil au service de la justice sociale et pour la lutte contre les inégalités sociales et économiques ?
  • Les projets développés sont-ils en cohérence avec cet objectif ?
  • Comment mieux œuvrer pour l’égalité ?
  • Sur quels outils s’appuyer dans ce travail ?

De manière collective et en prenant appui sur les expériences professionnelles de chacun-es en matière de lutte pour l’égalité, nous avons commencé à nous saisir de l’intersectionnalité comme éventuelle réponse
méthodologique à ces questions. Une solution possible ? Oui, car il s’agit d’une méthodologie qui nous permet de mettre les 1er-e-s concerné-e-s au coeur des projets et d’offrir des réponses en adéquation avec leurs vécus de personnes discriminées. Pour la majorité des présent-e-s, l’intersectionnalité a été perçue comme un sujet qui «bouscule», «met une claque» et «interroge» mais surtout comme «un outil pertinent qu’il faudrait mettre au travail sur une autre journée».

Pour cette raison, une journée de formation intitulée «L’intersectionnalité, un enjeu méthodologique» vous est dès à présent proposée. Que vous souhaitiez creuser le sujet ou travailler à mettre en oeuvre un projet à l’aide de cet outil, alors rendez-vous le 07 novembre à la fédération !
C’est en travaillant ensemble que nous construirons un monde plus égalitaire !

Faïda Yahiaoui, Chargée de projets