A : Projet politique

– Orientation A du projet fédéral –

APPROFONDIR NOTRE PROJET POLITIQUE DANS UN MONDE EN MOUVEMENT

Dans un monde en mouvement, les centres sociaux doivent s’adapter au contexte social, économique et institutionnel. C’est pourquoi il est essentiel de les soutenir. Valoriser les centres sociaux et promouvoir leur reconnaissance c’est renforcer la visibilité et la lisibilité de leurs actions et savoirs faire. La Fédération veille à faire reconnaître la singularité des centres sociaux auprès de l’ensemble de ses partenaires. La Fédération, en se positionnant sur des questions de société et d’actualité, accompagne cette fonction de veille concernant les événements politiques et sociétaux qui impactent les centres sociaux.

img_0157Assemblée Générale de la Fédération – Mai 2013



1- SENACS – Système d’Echange National des Centres Sociaux

SENACS est l’observatoire national des centres sociaux. Animé conjointement par les CAF et les Fédérations, il permet chaque année de publier des données statistiques afin de rendre plus visible et lisible ce que sont et ce que font les centres sociaux, d’évaluer leur impact collectif sur les territoires et au niveau national et de susciter l’échange et la rencontre entre acteurs de centres sociaux.
>> Plaquette Seine-Saint-Denis 2015



2- Le schéma d’Animation de la Vie Sociale (AVS)

La Fédération s’est engagée au côté de plusieurs partenaires à participer à la mise en oeuvre du schéma d’Animation de la Vie Sociale. En contribuant à faciliter l’intégration des habitants dans la vie collective et citoyenne, la politique d’animation de la vie sociale apparaît comme le point de convergence des politiques territoriales. La CAF de Seine-Saint-Denis a invité ses partenaires à co-construire un schéma départemental, pensé sur la période 2016-2018. Le partenariat s’appuie sur : la CAF, le Conseil Départemental, l’État, la Fédération, la MSA, la CNAV et la CPAM.

Objectifs visés :

  • Appréhender la politique d’animation de la vie sociale dans une vision globale du territoire départemental
  • Partager une culture commune concernant ce mode d’intervention sociale, en particulier le principe de participation des habitants-usagers
  • Partager l’intérêt et la plus-value de l’action des structures de l’animation de la vie sociale
  • Articuler les politiques et développer les synergies des différents partenaires
  • Définir les modalités de suivi et d’évaluation du schéma via un comité de pilotage
  • Rechercher un financement durable et global des structures d’animation de la vie sociale (Avs)

Ce schéma présente un état des lieux de l’action des structures d’animation de la vie sociale (centres sociaux et espaces de vie sociale) de la Seine-Saint-Denis et définit des perspectives communes de travail.

>> Schéma de l’Animation de la Vie Sociale



3- ODDS – Observatoire Départemental des Données Sociales

ODDS93

L’Observatoire départemental des données sociales de la Seine-Saint-Denis (ODDS 93), institué par la signature d’une convention fin 2011, réunit en partenariat outre la Caisse d’allocations familiales (Caf), sept
autres institutions ou associations dont la fédération des centres sociaux de Seine-Saint-Denis : la Préfecture, le Conseil général, la Caisse primaire d’assurance maladie (Cpam), l’Union Départementale des Ccas (Udccas), l’Association départementale d’Information sur le Logement (Adil), la Fédération Départementale des Centres sociaux (Fcs93), la Direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN). Depuis, l’Unité Territoriale de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et du Logement (UT-Drihl), via la Préfecture, et Pôle Emploi ont rejoint ce partenariat.

Les missions de l’Observatoire
L’Observatoire départemental des Données Sociales en Seine-Saint-Denis s’est donné pour missions :
• mettre en partage des données sur la population du département et les bénéficiaires des prestations en constituant des outils de pilotage et d’évaluation de l’action publique ;
• établir des diagnostics partagés à partir de l’expertise des partenaires ;
• mener des études socio-démographiques.

Comment l’Observatoire est-il organisé ?
Le Département pilote et assure l’animation de l’ODDS. L’Observatoire est constitué de deux instances : le comité de pilotage qui définit les orientations et le comité technique qui met en oeuvre. Chaque partenaire est représenté dans ces deux instances et participe financièrement au fonctionnement de l’ODDS par une contribution fixée pour chacun dans la convention.

>> Portail social : données par villes et département
>> Centre de Ressources Partenaires : vous y trouverez les travaux de l’Observatoire départemental des données sociales (ODDS), ainsi que le portrait social

Etudes :



4- Le Rapport Biennal

La Fédération des centres sociaux de France (FCSF) et Questions de ville, association nationale des directeurs des centres de ressources Politique de la Ville, ont engagé un travail de collaboration sur le projet d’édition tous les deux ans d’un rapport biennal sur « l’état des quartiers ». Il rend compte d’une démarche conduite avec des groupes d’habitants d’une quinzaine de quartiers différents, répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain et dans un département d’Outre-mer. Si les Centres sociaux sont des lieux en très grande proximité avec les territoires et leurs habitants, les Centres de ressources sont au cœur des réflexions sur les questions urbaines et sociales. En s’associant, nous avons souhaité mettre en commun nos savoir‐faire au service du développement social urbain. L’animation départementale du rapport est portée par la Fédération de Seine-Saint-Denis et Profession Banlieue.

2012- Rapport biennal 1 : « ON VOUDRAIT ENTENDRE CRIER TOUTES LES VOIX DE NOS CITES » – Paroles d’habitants des quartiers en politique de la ville

rapport-biennal-couv

Avec la participation des habitants du quartier du Grand Ensemble et du CSID de Clichy-sous-Bois/Montfermeil, du quartier du Pré Gentil et du centre social du Pré Gentil de Rosny-sous-Bois, du quartier des Tilleuls et du centre social des Tilleuls du Blanc-Mesnil.
>>Pour + d’infos
>> Bon_de_commande


2014- Rapport biennal 2 : « ILS NE SAVENT PAS CE QU’ON PENSE » – Paroles de jeunes des quartiers populaires

couv-rapport

Avec la participation des habitants du quartier du Grand Ensemble et du CSID de Clichy-sous-Bois/Montfermeil, du quartier des Morillons et du centre social Espéranto de Montreuil.
>>Extrait
>> Bon de commande
>> Communiqué de presse


2016- Rapport biennal 3 : « TISSER LA CONFIANCE DANS LES QUARTIERS POPULAIRES » – Un engagement ignoré, un défi politique

rapport2016-couverture-221x300

Avec la participation des habitants-es du quartier des Fauvettes et du centre social Louise Michel de Neuilly-sur-Marne.
>> Extrait
>> Bon de commande adhérent FCSF
>> Bon de commande public



5- La Rencontre des élus 

Depuis 2012, la Fédération des centres sociaux de Seine-Saint-Denis organise un temps d’échange annuel entre les municipalités et les centres sociaux du département, réunissant une quarantaine d’élus-es, directeurs-trices généraux – directeurs-trices généraux adjoints-es et professionnels-lles des centres sociaux. Les différentes éditions ont permis d’améliorer la compréhension des cultures professionnelles des uns et des autres, de poser les bases d’un dialogue constructif pour avancer vers le partage de principes d’action. Au regard du contexte actuel, il nous parait essentiel de se questionner sur les complémentarités d’actions des centres sociaux et des collectivités locales dans le renforcement de la cohésion sociale sur les quartiers notamment par les prismes de la participation des habitants, de la lutte contre les discriminations et de la jeunesse.