C : Pouvoir d’agir

– Orientation C du projet fédéral –


METTRE LE POUVOIR D’AGIR AU CŒUR DE NOS PROJETS

Renforcer les dynamiques participatives et coopératives du réseau fédéral implique de s’appuyer sur les compétences et expériences des uns-es et des autres. Ce travail est un préalable pour accompagner le pouvoir d’agir dans les centres sociaux auprès des équipes, des bénévoles, des habitants-es et de l’ensemble des acteurs-trices qui font vivre le projet social. La Fédération s’appuie sur les groupes de travail existants et fournit des espaces de réflexion et de qualification aux équipes des centres sociaux sur cette démarche.

img_2016Les Pipelettes (Journal d’habitantes) – Fabrique d’Initiatives Citoyennes / Vœux de la Fédération – Janvier 2016



1- La Fabrique d’Initiatives Citoyennes 93

logo-fic-vfimage005La Fédération (FCS93) a été sélectionnée avec 22 autres structures en 2015 pour faire partie des Fabrique d’Initiatives Citoyennes (FIC) avec un soutien financier de l’Etat. Leur objectif est de renforcer les dynamiques participatives, témoigner de la solidarité existante sur nos quartiers. 23 FIC ont été labellisées en 2015 en France dont la FCS93. Pour la FCS93, la FIC représente l’opportunité de renforcer nos moyens dans le cadre de la mise en œuvre du projet fédéral 2015-18. Animer une FIC, pour nous, s’inscrit donc dans le cadre de nos missions. L’idée est avant tout de valoriser les initiatives portées par les habitants du département, de donner à voir et d’accompagner le pouvoir d’agir des centres sociaux (par des rencontres, des formations, une recherche-action…). La FIC ne fera pas sans vous !

Vous avez été une cinquantaine à venir célébrer le lancement de la FIC et découvrir 7 projets d’initiatives d’habitants de Seine-Saint-Denis. Retour en image sur les vœux 2016 de la Fédération 



2- Rencontres et formations

Depuis 2015, la Fédération a amorcé une démarche réflexive sur le développement du pouvoir d’agir dans le réseau (DPA). Cette dynamique se traduit par une prise en compte du DPA à plusieurs niveaux :

  • Au niveau de la Fédération : formation de l’équipe fédérale, travail autour de la gouvernance fédérale entrepris avec le Conseil d’Administration, renforcement de l’implication des centres dans l’animation du réseau et dans les instances fédérales.
  • Au niveau du réseau : valorisation et accompagnement des initiatives d’habitants au travers des « Rencontres autour des projets d’habitants », développement de formations sur le DPA, l’empowerment, le community organizing, développer les approches du pouvoir d’agir dans les accompagnements et les projets des centres.

Rencontres autour des projets d’habitants 

plaquette-rentreeL’objectif de ces rencontres est de se retrouver entre bénévoles, salarié-es et habitants-es, porteurs de projets et d’initiatives en Seine-Saint-Denis afin de :

  • Préparer ensemble un temps fort autour des nombreux projets portés dans le réseaux
  • Élaborer l’appel à projets de la fédération des centre sociaux de Seine-Saint-Denis : bourse aux projets 2016/2017 « fabrique d’initiatives citoyenne »
  • Travailler ensemble et de manière associée sur nos pratiques !

Rejoignez le groupe !

>> Référent : Roman Orinowski


Recherche-action : Instances participatives dans les centres sociaux municipaux

img_20161007_142422Pourquoi cette recherche-action ?

  • Le réseau fédéré des centres sociaux de Seine-Saint-Denis compte une cinquantaine de structures. Parmi elle, un peu plus de 60% sont des structures à statut municipal.
  • La participation des habitants, l’appropriation du projet social et leur implication dans les décisions qui orientent son action sont un enjeu majeur pour les centres sociaux.
  • La fédération a réaffirmé dans son nouveau projet fédéral (2015-2018) l’enjeu fort de développer le pouvoir d’agir des habitants au sein des centres sociaux.
  • La FCS93 porte une des Fabrique d’Initiatives Citoyennes
  • La circulaire de 2012 de la CNAF, qui régit le fonctionnement et les règles d’agrément des centres sociaux pose très clairement la priorité mise sur le développement de la participation des habitants dans la vie du centre social.
  • L’articulation avec les priorités municipales, la compréhension de ce qui se joue dans un centre social sont autant d’enjeux à travailler pour encourager une participation réelle des habitants.

Quels objectifs ?

  • Engager un travail approfondi et singulier avec des centres sociaux en gestion municipale,
  • Faire de cette démarche, une expérience fédérale innovante à capitaliser et transmettre via le dispositif « Fabrique des initiatives »,
  • Construire une stratégie de communication adaptée à l’ambition souhaitée par cette démarche.

Actuellement 4 centres sociaux participent à cette recherche action accompagnée par la SCOP Accolades : le centre social G.Brassens de Bondy, les centres sociaux Berty Albrecht et Roser d’Aubervilliers et le centre social Césaria Evora de La Courneuve.

>> Référent : Roman Orinowski



3- Ressources 

On a parlé « d’implication des usagers », puis de « participation des habitants », de « Vivre ensemble la citoyenneté » (propos entendus au Congrès des centres sociaux, à La Rochelle, en 1992 ; en 1998, au Congrès de Strasbourg), et enfin aujourd’hui de « pouvoir d’agir » (Congrès de Lyon, en 2013).

  •  Le pouvoir d’agir, c’est la possibilité pour les personnes de maîtriser ce qui est important pour elles, leurs proches, les groupes auxquels elles s’identifient (définition de Yann Le Bossé).
  • Le développement du pouvoir d’agir, c’est le passage du sentiment d’impuissance à la possibilité d’agir sur ce qui compte pour soi.
  • Notion proche mais différente de la « participation » (qui est davantage dans une logique de l’offre). Parfois on a le pouvoir d’agir là où on participe ; mais malheureusement le plus souvent, les espaces de participation offerts ne permettent pas de renforcer son pouvoir d’agir (parce que les sujets ne sont pas ceux qui comptent pour moi et y sont définis par d’autres, parce que je ne maîtrise ni les objectifs ni les méthodes, etc).

comite-dusagers-du-centre-social-g-brassens-de-bondyComité d’usagers du centre social Georges Brassens de Bondy

video play2 Dossier vidéos – Yann le Bossé

  • « Ils ne savent pas qu’ils savent » – Rencontre publique avec Yann le Bossé, 40 minutes

Autres vidéos – format 5 à 10 minutes :