D : Questions sociales et sociétales

– Orientation D du projet fédéral –


ACCOMPAGNER LES CENTRES SOCIAUX DANS DES RÉPONSES A DES QUESTIONS SOCIALES ET SOCIÉTALES

La Fédération accompagne les centres sur des démarches de diagnostics partagés autour de sujets sociaux et sociétaux. Ce travail de mesure et d’évaluation permet aux centres de disposer de données « objectives » pour conduire leurs projets et répondre au mieux aux besoins des habitants-es et des territoires. L’objectif est de permettre une stratégie d’action partagée par le réseau et en adéquation avec ses besoins. C’est par exemple le cas avec les chantiers thématiques développés par la Fédération.

00-coulisses-01-aInauguration du festival Transit 2014 – Rosny-sous-Bois 



1- Enjeux transversaux

L’égalité de traitement et la jeunesse sont deux enjeux transversaux de l’action fédérale. Ces deux questions sont traitées à différents niveaux et irriguent l’ensemble des chantiers thématiques et des orientations du projet fédéral.

L’Egalité de traitement 

lutte_discrimination_mLa Fédération affirme l’Egalité de traitement comme un objectif, un devoir et une responsabilité qui s’inscrit dans la nature même de nos missions et de nos valeurs : Dignité Humaine, Solidarité et Démocratie. Parce qu’il y a atteinte à l’égalité dès lors qu’il y a discrimination, parce que les habitants -es de nos quartiers subissent des pratiques discriminatoires, la Fédération appuie les centres qui luttent contre les discriminations et veillent à garantir les droits de tous-tes.
Nous entendons par «Egalité de traitement» :

  • L’accès aux droits : Favoriser le traitement et l’accompagnement juridique et/ou psychologique de toute personne parce que chacun-e devrait avoir accès à des recours judiciaires et administratifs.
  • La Lutte Contre les Discriminations (LCD) : L’interdiction de discriminer s’applique à toute personne, dans le secteur privé ou public.
  • S’engager pour la transformation sociale : Les inégalités sont le résultat d’un système social inégalitaire, l’objectif est de le faire changer par un travail de partenariat avec les institutions et les acteurs locaux.

La Fédération accompagne les centres sociaux, par le prisme de ces 3 approches, de manière individuelle (sur demandes) et collective (groupe de travail et formations)

Groupe de travail sur l’Egalité de traitement
Le groupe de travail a pour objectifs de :

  • Définir une stratégie partagée pour favoriser la prise en compte de l’Egalité de Traitement et la Lutte contre les discriminations dans le réseau des centres sociaux;
  • Interroger les freins et les leviers à notre action afin de permettre aux centres sociaux de s’emparer le plus largement possible de cette question ;
  • Définir un plan d’actions commun, partagé ET cohérent avec les besoins et modalités de travail des centres sociaux.


Rencontre régionale LCD 2012

>> Outils : article 1, article 2, boite à outils égalité entre les femmes et les hommes, expositions, guide Cimade sur les préjugés, discriminations multifactorielles, catalogue d’outils régionalJeunes et centres sociaux, ENJEUX ET ACTIONS DE LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS etc.
>> Référente : Faïda Yahiaoui


La Jeunesse

jeunesse-en-actionLa jeunesse est une période de construction sociale des individus, une étape déterminante dans le parcours de chacun. Les centres sociaux y jouent un rôle d’importance en permettant aux jeunes de pouvoir expérimenter et ainsi participer à leur construction. Face aux inégalités et aux déterminismes sociaux, politiques, économiques ou encore culturels, auxquels sont confrontés les jeunes, il est essentiel de leur ouvrir le champ des possibles. L’action fédérale en direction de la jeunesse se décline au travers de plusieurs axes :

Qualification des professionnels

  • La Commission Jeunesse est un espace de mutualisation et d’échanges de pratiques sur la fonction d’animateur jeunesse et sur la construction commune de projets intercentres. Elle se réunit depuis septembre 2016. 4 à 5 réunions par an.

  • La mobilité des professionnels-les est considérée comme un préalable à celle des jeunes. En encourageant les professionnels-les à éprouver « la mobilité » par des séjours d’échange de pratiques avec d’autres acteurs jeunesse en France et à l’étranger, nous faisons le pari que ces derniers en transmettrons l’envie aux jeunes. La Fédération participe à l’organisation de séjours d’échange à l’étranger et accompagne les centres qui souhaitent y prendre part.

Jeunesse et engagement

La Fédération, en partenariat avec le centre social l’APJC qui coordonne l’accueil et l’envoie de Services Volontaires Européens (SVE),  assure la promotion du SVE dans le réseau. La Fédération assure l’accueil de Services Civiques mis à disposition du réseau. Plus globalement, la Fédération accompagne les centres dans la mise en place de projets de type Eramus + (échanges et mobilité des jeunes et des professionnels-les)

>> Outils : Memento sur l’animation de rue, Echange avec Londres, Fab’Us
>> Référent : Roman Orinowski



2- Chantiers thématiques

La Culture

00 coulisses - 15a

« Le fil rouge qui sous-tend toute action culturelle en centre social est l’épanouissement des personnes, l’enrichissement des imaginaires individuels et collectifs et, par ce biais, le renforcement du pouvoir d’agir des habitants. » (Cf. La culture en centre social)

Le chantier thématique culture a pour objectifs de :

  • Affirmer la légitimité des centre sociaux en tant qu’acteurs à part entière du champ culturel
  • Favoriser l’accès des habitants à l’offre culturelle, en mettant en place des partenariats avec des institutions culturelles
  • Valoriser les pratiques artistiques et culturelles des habitants
  • Qualifier et outiller les acteurs des centres sociaux sur la mise en place de projets culturels
  • Favoriser le développement de projets communs


Inauguration du Festival Transit 2016

Une vision partagée de la culture en centre social a été élaborée par les centres du réseau au travers d’un cycle de rencontres initié à partir de 2011.

L’action culturelle de la Fédération se divise en plusieurs entrées :

  • La Commission Culture : échange de pratiques, mutualisation et espace de réflexion sur divers sujets
  • Festival Interculturel Transit : véritable temps de valorisation des pratiques artistiques amateurs, des talents des habitants
  • Les CLEA – Contrat Local d’Education Artistique : convention pluriannuelle signée entre la Fédération, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Conseil Départemental pour la mise en place de résidence mission avec des artistes dans les centres sociaux + d’infos
  • Des Livres à soi : dispositif de médiation littéraire mis en place par l’Ecole du Livre Jeunesse en partenariat avec la Fédération dans plusieurs centres sociaux
  • Les formations : parcours de médiations culturelles

>> Outil : La culture en centre social (document cadre), site du Festival Interculturel Transit
>> Référente : Elsa Vacheron


Le numérique

images

Si l’usage des outils numériques fait désormais partie intégrante des pratiques professionnelles, aucune réflexion globale n’accompagne cette évolution. Afin de ne pas laisser sur le bord de la route les publics déconnectés, la Fédération s’est saisie de la question au travers de différents niveaux d’action :

  • Le groupe de travail sur les usages du numériques a été mis en place en janvier 2016 pour répondre l’urgence sociale engendrée par la dématérialisation croissante des démarches administratives. 4 à 5 rencontres par an. Deux approches du numérique se dégagent : une approche relative à l’accès aux droits par le numérique et une approche qui se concentre sur la fonction « outil » du numérique au service des projets des centres et du pouvoir d’agir. Les membres du groupe échangent en dehors des temps de rencontres par le bais d’une plateforme.

img_0307Rencontre du groupe de travail – septembre 2016, St-Ouen

  • CAPPRIO – CAPacités pour les PRIOritaires : dans le cadre de son partenariat avec Simplon.co la Fédération participe à la promotion du dispositif.
  • La FCS93 siège au Cnum93, déclinaison départementale unique en France du Conseil National du Numérique (CNnum). Ce conseil réunis des entreprises, des start-ups, des universités, des associations, des collectivités travaillant autour du numérique. Il a un rôle consultatif quant à la stratégie départementale en faveur du numérique.
  • La Médiation Sociale Partagée – MSP : La Fédération co-anime avec la CAF93 un groupe d’échanges autour du dispositif de Médiation Sociale Partagée.

>> Outil : article ASH, Infos FD n°31, plateforme
>> Référente : Elsa Vacheron


Seniors

page-6

En 2014, un partenariat a été initié entre la Fédération et la Caisse Nationale des Allocations Vieillesse pour améliorer les conditions d’existence des retraités et retarder la survenue du risque de perte d’autonomie. Ce partenariat se traduit notamment par le financement de projets de centres sociaux sur la thématique du vieillissement.

 La prise en compte du vieillissement dans les projets des centre sociaux recouvre les objectifs suivants : 

  • Lutter contre l’isolement des retraités
  • Développer une offre adaptée aux besoins des personnes âgées autonomes
  • Offrir des réponses diverses face aux situations de rupture
  • Prévenir les difficultés notamment par le biais des dispositifs CNAV
  • Valoriser l’utilité sociale et la citoyenneté des seniors

La Fédération a un rôle d’ingénierie au niveau départemental : accompagnement méthodologique, capitalisation, formation, communication, animation du groupe de travail (1 à 2 rencontres par an)
Elle joue également un rôle d’interface avec la CNAV à un niveau régional : information, facilitation, synthèse, représentation

>> Outil : article, Bien vieillir dans les centres sociaux
>> Référente : Faïda Yahiaoui


Linguistique

100_4621La très grande majorité des centres sociaux du département développent des actions d’apprentissage du français. Depuis plusieurs années, la Fédération met en place des formations en direction des bénévoles et des formateurs des ateliers sociolinguistiques (ASL). En complément de cette offre de formation, la Fédération a initié en 2016 un groupe de travail des coordinateurs-trices des ateliers sociaux linguistiques afin de travailler sur les outils et les postures, tester les compétences et évaluer le niveau des apprenants ASL. 4 à 5 rencontres par an.

D’un point de vue plus général, la question de la linguistique renvoie à des enjeux d’actualité et une évolution des politiques publiques qui impactent le réseau. Ce chantier thématique est ainsi travaillé de façon étroite avec la question du droit à l’accès à la langue pour tous, alors que les conditions d’obtention de subventions se complexifient et que les budgets alloués s’amenuisent.

>> Outils : repère pour les actions linguistiques en centre social, site du RADYA
>> Référente : Faïda Yahiaoui